Regards Croisés Bois & Santé | 7 octobre 2022 | Lausanne

Accueil

Regards croisés

 

Bois & Santé

L’impact positif du bois sur la santé et le bien-être

Concept et contexte

Un lieu propice

Contenu des journées

Sponsoring

La presse en parle

ÉDITORIAL

La forêt constitue 1/3 du territoire helvétique et joue un rôle capital en remplissant des fonctions essentielles sur les plans écologique, social et économique.

Elle assume son rôle de stockage le carbone, de production de bois pour la construction ou le chauffage et de protection contre les dangers naturels comme les avalanches, les glissements de terrains ou les chutes de pierres. Habitat tant pour la faune que la flore, elle représente également pour l’humain un espace propice au ressourcement.

Les effets bénéfiques du bois sur le bien-être ou la santé physique, mentale, sociale et spirituelle ne sont plus un secret. La forêt et les arbres sont désormais reconnus comme capables de remédier à certains facteurs préjudiciables à la santé de façon complémentaire ou parfois parallèle aux approches de santé publique classiques.

La recherche est multidimensionnelle. Elle porte sur le lien entre les arbres et la réduction des maladies cardiovasculaires, l’amélioration du système immunitaire, l’influence des visites en forêt sur le bien-être mental, ou encore la perception du stress dans les bâtiments en bois.

Au Japon, le shinrin-yoku, (expression signifiant l’assimilation de l’ambiance forestière ou bain de forêt) fut une réponse à une préoccupation de santé publique, dans un contexte où le nombre de citadins augmentait parallèlement à un taux de suicides élevé. La sylvothérapie, qui en découle aujourd’hui, s’appuie sur des fondements scientifiques étayés devenu un champ de la médecine, et plus généralement, de la santé.

Les axes de recherche sont explorés par de nombreux spécialistes : ingénieurs forestiers, oncologues, psychiatres, cardiologues, naturopathes, sociologues, allergologues, architectes, acousticiens…

La filière suisse du bois s’intéresse de près à la question du rôle du bois pour la santé. En organisant ce colloque sur ce thème, Lignum Vaud entend contribuer à ces avancées scientifiques majeures touchant à l’architecture de nos villes, nos modes de vie, environnement et nos liens directs ou indirects avec la nature, afin de leur donner de la voix.

Philippe Nicollier

Président Lignum Vaud