Partenaires du Colloque Bois & Santé 2022

Un colloque qui s’inscrit dans la stratégie climatique cantonale vaudoise

Afin de contribuer activement à l’effort national et international visant à réduire le réchauffement climatique et à s’adapter à ses effets, le Conseil d’État a décidé d’inscrire dans son Programme de législature 2017-2022 l’établissement d’un Plan climat vaudois.

Plus d'infos

Les objectifs s’articulent autour de 3 axes stratégiques :

  • Atteindre une réduction de GES comprise entre 50% et 60% d’ici à 2030 (par rapport à 1990) et la neutralité carbone territoriale d’ici à 2050.
  • Préparer les systèmes humains et naturels aux effets des changements climatiques et en réduire les vulnérabilités.
  • Analyser l’impact des changements climatiques sur le territoire et évaluer la mise en oeuvre du Plan climat.

Le colloque Bois & Santé répond à ces trois axes en thématisant

  • l’impact de l’habitat sur la santé,
  • l’impact sanitaire des matériaux de construction et du choix des énergies,
  • la biophilie ou le besoin de vivant et de nature dans l’habitat,
  • le rôle de la forêt sur le bien-être psychique,
  • l’apprentissage pour la durabilité (un terme général pour l’éducation au développement durable,
  • l’apprentissage en plein air,
  • la citoyenneté mondiale et le bien-être social),
  • l’utilisationsdes produits médicaux forestiers et le rôle des médecine alternatives,
  • une approche plus holistique et systémique de la recherche et des pratiques dans le domaine de la santé publique
Ville de Lausanne

Lausanne ambitionne de couvrir l’espace urbain de 30% de canopée d’ici 2040

À Lausanne, on compte 8’000 arbres d’avenues, 80’000 arbres dans les parcs et 800’000 dans les forêts.

Plus d'infos
Une autre manière de compter les arbres consiste à mesurer la surface recouverte par leur couronne. On parle de « canopée ». Cette surface représente environ 20% du territoire lausannois hors zone foraine.

Couleurs locales | RTS | 14.03.2022

 
Pour rafraîchir efficacement la ville, Lausanne ambitionne les 30% de couverture de canopée d’ici 2040. Pour atteindre cet objectif, il s’agit d’augmenter le nombre d’arbres et leur dimension.

Résultats escomptés: purifier l’air, protéger les citadins de la canicule, améliorer la qualité de vie

  • grâce à la photosynthèse, source de matière organique et d’oxygène.

L’arbre est un amortisseur climatique qui atténue les îlots de chaleur et les risques d’inondation. La canopée absorbe le CO₂ tout en diffusant de la vapeur d’eau.

Ce processus rafraîchit l’air ambiant. A l’ombre d’un arbre, la température est abaissée d’au moins 5°C. Une disposition stratégique des arbres peut réduire la température de l’air d’une ville de 2°C à 8°C.

  • grâce aux effets apaisants des arbres sur l’équilibre physiologique, psychologique et peut-être aussi, l’épanouissement spirituel des habitants.
Réseau Santé Région Lausanne

Bien-être, guérison, prévention : la diversité des axes de recherche dans le domaine du bois et de la santé est immense

Le Réseau Santé Région Lausanne (RSRL) regroupe tous les prestataires de santé physique et mentale (CHUV et autres établissements de soins aigus, EMS et autres établissement de soins de longue durée, aide et soins à domicile, médecins) ainsi que les 61 communes de la région.

Plus d'infos

Principalement actif dans l’information, l’orientation et la coordination des soins pour la population âgée ou les malades chroniques, le RSRL s’engage aussi activement pour la promotion de la santé. Celle-ci passe naturellement par la qualité du système de soins, mais aussi par des « déterminants » qui ont une influence plus grande encore sur la santé de la population.

L’environnement en général est sans doute l’un des plus importants de ces déterminants, et le bois en particulier – dans toutes les acceptions du terme – l’un de ses éléments les plus familiers et intéressants. Que l’on pense au bois source d’énergie et matériaux de construction renouvelable, donc globalement bon pour la santé de la planète. Que l’on songe aux vertus du bois pour améliorer notre bien-être dans notre habitat, réduire le stress sur notre lieu de travail ou favoriser la guérison dans nos lieux de soins. Que l’on soit adepte des « bains de forêt », des essences naturelles et délices gastronomiques qu’elle nous prodigue, ou que l’on aime tout simplement se promener dans les bois quand le loup n’y est pas… Enfin, la prévention des risques que peuvent constituer la combustion ou le travail du bois est également une préoccupation conjointe des acteurs de la filière du bois et de ceux du monde de la santé. Au plaisir de nous retrouver le 7 octobre pour des échanges sans doute passionnants !

Parc naturel du Jorat

Le Parc naturel du Jorat participe au projet national « Forêt de santé » conduit par la ZHAW

Le Parc naturel du Jorat, situé au cœur la plus grande forêt d’un seul tenant du Plateau suisse, a notamment pour mission d’accueillir les visiteurs d’une part en proposant des offres de détente et de sensibilisation à l’environnement, d’autre part en garantissant une expérience forestière de qualité au plus grand nombre dans le respect de la préservation des milieux naturels.

Plus d'infos

Une enquête nationale révèle que 95 % de la population suisse se rend en forêt, le plus souvent de manière régulière. 87% des sondés disent se sentir plus détendus après une visite en forêt. Après une première année de mise en place d’un réseau d’éco-compteurs dans le massif forestier du Jorat, 500’000 usagers ont été recensés aux points de mesure. Les premiers résultats d’une enquête par questionnaire en cours révèlent également que les visiteurs de la forêt du Jorat s’y rendent plusieurs fois par semaine, principalement pour y marcher.

Le Parc naturel du Jorat travaille sur plusieurs projets pour proposer aux gens de la région une expérience de détente en forêt :

  • Un programme annuel de découverte en plein air des patrimoines joratois
  • Des accueils de classes et un développement des infrastructures pédagogiques en forêt
  • Un développement des offres de découverte des patrimoines forestiers pour les personnes à mobilité réduite et une adaptation de certains itinéraires forestiers
  • Une participation au projet national « Forêt de santé » conduit par la ZHAW (Université des sciences appliquées de Zurich)
  • Une collaboration sur la réalisation d’un projet de recherche médicale en forêt conduit par Unisanté.

A côté de cela, le Parc naturel du Jorat s’engage également à favoriser l’exploitation durable des ressources du Jorat, dont le bois et son emploi dans la construction.

Unisanté

Unisanté, Centre universitaire de médecine générale et santé publique à Lausanne

Centre universitaire de médecine générale et santé publique, Unisanté est actif dans la recherche, la formation académique, la prévention et les soins. Notre objectif est de favoriser l’interdisciplinarité et l’union de compétences engagées autour des enjeux de santé, d’aujourd’hui et de demain.

Plus d'infos
Les défis qu’Unisanté s’applique à relever sont répartis dans quatre domaines principaux :

  • La promotion de la santé et la prévention
  • Le renfort de la première ligne de soins et le développement de compétence dans le domaine de la santé communautaire
  • L’accès aux soins, notamment pour les populations plus vulnérables
  • Le développement des capacités d’analyse, de pilotage et de financement de la santé.

Le colloque Bois et Santé s’y intègre parfaitement et nous permet de partager, le 7 octobre prochain, les effets positifs apportés par nos forêts. Notamment au regard de l’étude BEFIT qui s’intéresse aux bienfaits des balades immersives en forêts comparés à celles en milieu urbain. Découvrons, ensemble, comment le bois peut faire partie de nos initiatives dans le domaine de la promotion de la santé et des préventions.

CBS-Lifteam

Le groupe CBS-Lifteam est spécialisé dans la conception-construction bois et dans les expertises liées au matériau bois

Les 30 ans d’innovation viennent parfaire le geste architectural et la valeur ajoutée permet de concrétiser les projets en respectant l’intention d’origine.

Plus d'infos

« Tous les jours nous constatons l’impact du bois sur le bien-être des usagers, des plus jeunes dans les crèches ou les écoles jusqu’aux plus anciens dans les maisons de retraites ou les EMS. Soutenir le colloque Regards croisés : Bois & Santé, nous est apparu comme une évidence ».

Jean-Luc Sandoz

En savoir plus sur :

cbs-cbt.com / LinkedIn / Instagram

Steiner

Dossier sponsors